Image de Société Suisse de Crédit Hôtelier
Home  >  Entreprise  >  Aperçu

Aperçu

Promotion économique et politique touristique

Le Secrétariat à l'économie (SECO) est responsable de la politique touristique nationale et internationale et de la surveillance stratégique de la promotion touristique de la Confédération dans le cadre de la promotion économique. Le secteur Tourisme du SECO remplit les fonctions de centre de compétences de la Confédération pour les questions liées au tourisme. Les priorités visent le développement du tourisme sur le plan national par la promotion de l'innovation et de la coopération (Innotour), la promotion du marketing touristique par un soutien financier à Suisse Tourisme (ST), l'octroi de prêts aux établissements d'hébergement par la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) et la coopération internationale.

 

Outre les trois instruments cités (Innotour, Suisse Tourisme et SCH), la branche de l'hébergement bénéficie aussi d'autres instruments de promotion indirects sur le plan fédéral. Citons par exemple la Nouvelle politique régionale ou les coopératives de cautionnement. Certains cantons engagent également des moyens propres, généralement dans l'esprit d'une politique de développement régional.

Promotion économique du secteur|de l’hébergement

Après une phase d'interventions (1915-1955) et de subventions (1955-2000), la Confédération se concentre sur le maintien et l'amélioration d'un secteur de l'hébergement performant et innovateur, conformément à la loi fédérale du 20 juin 2003 sur l'encouragement du secteur de l'hébergement. L'objectif est de répondre simultanément aux standards élevés de la concurrence internationale et aux principes du développement durable en termes économiques, sociaux et écologiques.

 

A cet effet, la Confédération soutient l'octroi de prêts à taux préférentiels, particulièrement en faveur d'établissements d'hébergement qui ne disposent pas de fonds propres suffisants, mais dont la rentabilité est saine. La Confédération s'est expressément donné pour objectif d'améliorer la structure du capital de ces établissements en leur injectant du capital-risque, de manière à garantir durablement leur existence sur le marché.

Société Suisse de Crédit Hôtelier (SCH)

Coopérative de droit public, la SCH reçoit un soutien de la Confédération dans la réalisation de son mandat légal.

 

La SCH est soumise à la surveillance du Conseil fédéral. Le Département fédéral de l'économie (DFE) veille à ce que les moyens soient utilisés conformément aux dispositions, tandis que le SECO est au demeurant chargé de l'exécution de la loi.

 

Le financement de la SCH est garanti par un prêt sans intérêt de la Confédération et par le capital de la coopérative.